Maladie de la jeunesse

texte Ferdinand Bruckner | traduction Henri Christophe, Alexandre Plank | mise en scène Philippe Baronnet
avec Clémentine Allain, Thomas Fitterer, Clovis Fouin, Félix Kysyl, Louise Grinberg, Aure Rodenbour, Laura Segré

CRÉATION JANVIER 2016

Les acteurs sont éclatants et engagés : les corps-à-corps, les larmes, les rires, les combats sont d’une justesse épatante. Accompagnés de décors sobres qui évitent de prendre trop de place, le résultat est intense. Jane Rousse

Une guerre des sexes où les filles sont les plus beaux personnages. Des étudiantes flambant leur vie ou la construisant avec cran, face à des garçons manipulateurs vivant pourtant à leurs dépens. […] Une pièce d’aujourd’hui ! Emmanuelle Bouchez

Philippe Baronnet a lâché la bride de cette bande des sept interprétée par des acteurs qui, eux, ne doutent de rien, et ils ont bien raison car ils ont du talent à revendre. Jack Dion

Humour, légèreté et distanciation sont là pour accentuer la tension dramatique. Le travail des corps et le naturel qui se dégage des comédiens sont remarquables.  Paula Gomes


 

 

Marie se prépare à fêter son doctorat en médecine, enterrer sa vie de jeune fille et passer à l’âge adulte. Dans une pension autrichienne, gravitent étudiants et oisifs, mais c’est la porte de la vie qui se ferme : vague à l’âme ou vrai désespoir entretenu par des manipulateurs qui souhaitent profiter de cette jeune chair ? Cette pièce à la précision clinique montre l’effondrement des certitudes de jeunes gens.


mise en scène Philippe Baronnet | scénographie Estelle Gautier | lumière Lucas Delachaux | son Julien Lafosse | regards et collaboration Jérôme Broggini, Nine de Montal

production compagnie Les Échappés vifs ⎮ coproduction Le Préau Centre dramatique de Normandie – Vire, Le CDN de Haute – Normandie–Rouen ⎮ avec la participation artistique du Jeune théâtre national et du Studio-ESCA ⎮ avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication–DRAC de Normandie, de la région Normandie et du département du Calvados ⎮ avec l’aide de l’Adami et de l’Odia Normandie ⎮ Les Échappés vifs, compagnie implantée à Vire, est associée avec Le Préau de 2016 à 2018. Les Théâtrales et la Maison Antoine Vitez coéditent le texte dans la collection Des classiques.

depuis sa création…
12, 13 janvier 2016Le Préau Centre dramatique de Vire-Normandie
du 15 janvier au 14 février, Théâtre La Tempête, Cartoucherie de Vincennes-Paris
19 octobre, La Comédie de Caen–CDN dans le cadre d’Avis de grand frais
du 1er au 3 février 2017, Théâtre de La Renaissance, Oullins
20 mars 2017, Théâtre de Riom
8 avril 2017, Théâtre de Ribeauvillé